Positive Mai

Prête pour le changement

Se délester de ses peurs

Semaine 04 – Je positive!

| 0 comments

Je positive! Même si le chemin n’est pas une douce randonnée facile, je fournis l’effort et je sens que je progresse dans tellement de dimensions différentes! J’ai encore beaucoup à faire, mais je commence cette nouvelle vie et je peux être cette nouvelle “Mai”.

J’ai beaucoup parlé avec mes enfants et mon mari dernièrement. Depuis que j’ai commencé la formation MKMMA, j’ai quelque chose de positif à partager avec eux. Et ils le sentent. Je m’aide et ce faisant, je les aide. Même si mon mari et ma fille aînée sont des purs “Master Key” de naissance, je vois bien que ma formation les confortent dans ce qu’ils savent déjà, et pour le reste de la famille, cela nous aide à surmonter nos peurs, nos mauvais réflexes négatifs et tout le tintouin.

Alors que je me faisais mes 15 minutes de méditation hier (pendant lesquelles j’ai encore regardé ma montre après seulement 10 minutes!), j’ai visualisé une montgolfière qui était toujours retenue au sol par de multiples cordes. A chaque mauvaise habitude que je repère et que je change, c’est comme une corde que je coupe. Chaque pensée négative de mon vieux circuit imprimé que j’identifie et pour laquelle j’arrive à me dire : “celle-là, je n’en veux pas, elle ne me fait pas plaisir”, c’est comme larguer du lest. Tout d’un coup, le panier devient vachement moins stable, mais au moins, il s’élève vers le ciel et prend de la hauteur!

Enfin, pour revenir à des choses très terre à terre, ma plus jeune fille m’a fait promettre il y a longtemps que pour nos 20 ans de mariage, nous irions faire un tour de montgolfière en famille, tous les 6. Elle aura 14 ans. Lorsqu’elle m’a fait promettre ça, je crois que nos 10 ans de mariage venaient juste de passer, et j’avais donné la date de 20 ans parce que cela me paraissait être une date assez lointaine pour que la menace semble à l’horizon. D’un côté, vous avez votre enfant hyper enthousiaste à propos de quelque chose (nous étions en vacances en Suisse et on voyait une montgolfière dans le ciel) et de l’autre, monter dans une montgolfière est à peu près la dernière chose qui me viendrait à l’esprit, moi, de nature pas très aventureuse. Mais parce que vous sentez que cet enthousiasme est sain et réel, vous êtes contents de suivre. Et puis bon, peut-être qu’elle pourrait oublier qu’elle avait demandé?

Enfin bref, ma petite fille me rappelant régulièrement ma promesse, j’ai fini par comprendre que ce qui me semblait loin à l’horizon se rapprochait lentement mais sûrement. A tel point qu’un jour, j’en ai parlé à un collègue qui m’était cher (et qui s’est tragiquement tué en randonnant dans les Alpes en août 2015). Il m’a dit, en mars 2015 donc, avec enthousiasme et bienveillance : “La montgolfière c’est presque sans danger. C’est une expérience vraiment intéressante et très différente de voler un avion ou un planeur ou faire du parapente. Pourquoi attendre ton 20ème anniversaire de mariage? Pourquoi pas le prochain?”.

J’ai l’impression que me débarrasser de cette peur et de toutes mes peurs et faire la formation MKMMA revient à cela.

“On ne peut pas donner avant d’avoir à donner; on ne pas aider avant d’être fort.” Alors je positive parce que c’est comme ça que je deviendrai forte et que je deviendrai la personne que j’ai envie de devenir! Mon collègue me disait au printemps dernier : “pourquoi attendre pour faire ce que tu aimes?”. Et bien je n’attends plus.

 

 

Share Button

Leave a Reply

Required fields are marked *.


CommentLuv badge