Positive Mai

Prête pour le changement

C’est quoi ma grande résolution en 2018?

| 0 comments

Après avoir changé de vie, avoir fait le choix d’apprendre à être plus empathique, m’être remise au sport, être enfin devenue la maman positive (enfin presque) et la femme attentive (c’est en chemin) que je rêvais d’être, voici ma nouvelle résolution pour 2018 : comprendre ce qu’est le don gratuit ET changer d’alimentation, ou plus exactement, mettre plus de conscience dans tout mon cycle alimentaire.

J’ai mon mari qui essaie depuis 19 ans de me faire voir la lumière à propos du don gratuit, mais je sens que je suis encore très loin de saisir le message. Pourtant, j’y mets de la bonne volonté, mais il y a clairement quelque chose qui me dépasse.

Et puis sur l’alimentation, ça a toujours été un problème pour moi. C’était une corvée de préparer à manger pour ma famille, et je pense que tout est relié entre mon manque d’autonomie du point de vue de l’alimentation, et le manque de conscience que j’y mettais jusque là.

Pendant ma retraite MKMMA à Kauai, j’avais bien mis le doigt sur le fait qu’il fallait que j’accepte pleinement mes besoins. Notamment sur le fait de bien me nourrir et prendre soin de ma santé. Personne d’autre que moi ne doit le faire pour moi. C’est la base de la base. Et pourtant! Quarante ans, et toujours pas autonome sur le sujet. J’avais comme objectif l’an dernier d’arrêter de demander aux autres ce que je pouvais faire moi-même (mauvais réflexe de petite dernière de famille pourrie gâtée qui fait que j’avais tendance à demander aux autres des services juste parce que j’étais flemmarde et mal éduquée), mais maintenant, je vois bien que tant que je me nourris mal, je demande aux autres de faire ce que je devrais faire moi-même. Du coup, il faudrait que j’arrive à me bouger au jardin de permaculture (je me comprends)!

J’ai bien cheminé ces dernières années. Mon mari est parfois atterré de découvrir que je n’en suis “que” là, mais c’est parce qu’il avait la fausse idée que j’étais plus ou moins comme lui sur tout plein de sujets or non. Et c’est lors de tensions banales de la vie courante qu’il s’aperçoit que je suis encore très loin de comprendre des choses essentielles pour lui. Du coup, à chaque fois que ça se produit et que j’ai l’impression d’avoir compris, j’ai un moment d’épiphanie “Eureka” et je suis toute contente d’avoir monté une marche dans l’échelle de ma vie. Sauf que le chemin est bien plus long qu’on ne le pense! En tout cas, la route est très belle.

Share Button

Leave a Reply

Required fields are marked *.


CommentLuv badge