Positive Mai

Prête pour le changement

Je peux faire mieux de ma vie

Je peux faire mieux de ma vie.

C’est pourquoi je me suis inscrite à ce MOOC “Master Key Master Mind Alliance” (MKMMA pour les intimes) en 2015.

J’adore ma famille. Je suis d’un naturel assez curieux, mais ce qui me passionne, c’est la poursuite du bonheur.

En 2014, j’étais débarrassée de toute dette (maison, études). Consécration d’un projet de 10 ans, nous avons pris une année sabbatique pour faire le tour de l’Asie du Sud-Est, assurant l’éducation scolaire de nos enfants, leur montrant le Vietnam, mon pays d’origine. Nous leur avons fait découvrir des endroits extraordinaires, des nouvelles cultures et avons tenu notre budget de 60000€ (= 10 ans d’économies). Et mon défi personnel était de retourner à notre vie antérieure afin de prouver qu’il était possible de réaliser ses rêves et d’être encore «normal».

En Septembre 2014, je suis retourné à mon job de consultant IT, mon mari est retourné à son astrophysique, nos enfants sont retournés à l’école, obtenant d’excellentes notes comme d’habitude, très heureux de voir leurs amis à nouveau et avoir des enseignants pour leur apprendre de nouvelles choses.

Mais après un an à surmonter diverses difficultés, j’ai fini par réaliser que quelque chose n’allait pas dans le fait d’être «normal». J’étais mécontente de ma vie. Je décidai alors de quitter mon emploi, convaincue que je pouvais faire mieux de ma vie, mais que les 40h passées à mon travail me prenaient trop de temps et d’énergie pour avancer.

C’est alors que nos enfants ont commencé à nous exprimer à quel point ils s’ennuyaient à l’école. Après avoir vu le DVD “Être et Devenir”, nos filles ont chacune aussi pensé : «Je peux faire mieux de ma vie”.

Je sais maintenant que je suis sur la bonne voie. Tous les jours, je découvre de nouvelles choses qui confirment ma décision (ScholavieKaizen, l’école du Colibri, l’école des fourmis, le réseau EUDEC, le réseau ASHOKA, le printemps de l’éducation, le printemps de l’optimisme, etc.) . Il n’y a plus d’hésitation. A ma grande surprise, au moins 20 personnes m’ont dit combien c’était courageux de quitter mon emploi ou de décider de faire l’école à la maison pour mes 4 enfants.

Comme c’est étrange de ne pas avoir peur de marcher sur un chemin inconnu. Mon niveau de confiance n’a jamais été aussi élevé de ma vie. J’ai le sentiment que je prends soudainement forme et qu’il y a de la substance en moi.

Share Button